Et cette rentrée ?

Une nouvelle année scolaire a commencé pour quelques 12 672 900 élèves et apprentis (chiffre du Ministère de l’Education Nationale pour l’année 2012-2013).

Après les films-documentaires de Clara Bella (Etre et Devenir) et de Marion Cuerq (Si j’aurai su, je serai né en Suède), je dois bien avouer que l’idée de scolariser mon fils dans un système classique me taraude.
Alors, je me renseigne, je lis, je visionne d’autres documentaires.

J’ai aujourd’hui pris le temps de regarder celui-ci :

Honnêtement, qui peut croire que 25 pages d’évaluation réparties sur 4 jours pour un élève de CE1 répondent à une quelconque logique ? à un objectif sensé ?
Et que dire des évaluations précoces dès 5 ans !!!!

Comme le documentaire le montre, les devoirs écrits à la maison sont légion alors même qu’une loi les interdit depuis au moins 1971 (voir même 1956)… et 70% des enseignants à l’école primaire continuent de déclarer donner quotidiennement du travail à faire à la maison à leurs élèves.

« Quel type d’individus veut-on fabriquer ? » Surement pas les mêmes que Nathalie Vermes qui nous rappelle « Ce sont des êtres humains avant d’être des écoliers ou des élèves… et ils ont besoin d’amour et de bonheur, de confiance en soi et d’estimes d’eux mêmes avant de leur remplir la tête avec des connaissances ».

On va donc laisser le mot de la fin à cette institutrice qui a, comme elle le dit, le plus beau programme de l’Education Nationale avec sa pédagogie du bonheur et « se dire que c’est possible et si c’est possible, alors on le fait ! »